Balou

Balou, notre gros matou, a été un super compagnon pendant plus de trois ans.

Dès son arrivée chez nous (il avait 4 ou 5 ans et était déjà « bien portant ») il s’est mis en tête de protéger notre son jardin contre l’envahisseur (comprenez le chat des voisins), cela s’est traduit par un peu trop de bagarres à notre goût mais ça s’est tassé peu à peu.

Il tenait compagnie à Hélène lorsque Fred avait des concerts et à Fred lorsque Hélène avait des réunions d’associations

Ensuite, prévoyant sûrement l’arrivée d’Aurélie, il nous a entraînés aux réveils matinaux…
Il a aussi accompagné courageusement Hélène lorsqu’elle passait ses journées de fin de grossesse à faire la loutre dans le hamac (comment ça vous n’avez jamais vu une loutre dans un hamac ?), il a beaucoup dormi sur son ventre avant que cela ne devienne trop périlleux !
A l’arrivée d’Aurélie il nous a d’abord fait un peu la tête puis a été intrigué par ce nouveau résident, il la surveillait de loin. Tout s’est très bien passé, il l’a bien motivée à marcher à quatre pattes puis à marcher tout court, elle a bien sûr testé ses croquettes mais ne les a pas trouvées à son goût !

Pour ce qui était de nos voyages, on a eu la chance que nos parents nous le garde (et pour PapiPierre ce n’était pas toujours facile de garder les portes fermées ;-), on l’a tout de même emmené une semaine au ski cette année (à Ax les Thermes) si, si ! Et là, pareil, il a bien géré la situation.

Il a bien sûr parfois squatté quelques endroits plus ou moins appropriés (armoires, couffin, bagages, poussette, clavier d’ordinateur etc) mais ça nous faisait plutôt sourire !

C’est donc avec beaucoup de regrets mais plein de beaux souvenirs que nous avons dit adieu à Balou jeudi…